L’exposition de l’AMEJD 12 en Mairie du 12e

Inaugurée le 14 novembre 2019, l’exposition est ouverte au public jusqu’au 27 novembre. Elle est placée dans le promenoir au 1er étage.

 

↓ Cliquez sur les liens ci-dessous pour afficher les documents en pdf ↓

2019.11.14-Discours de Daniel REITCHESS , Président de l’AMEJD du 12e

AMEJD.12 –  EXPO – Les 10 panneaux

L’exposition a été conçue pour les élèves des écoles (CM1 & CM2), des collèges et des lycées. Vous pouvez joindre l’association par mail :

amejd12@gmail.com

 

Elie Buzyn témoigne dans le 5e arrondissement

Lundi 7 octobre 2019, à la Mairie du 5e arrondissement, Elie BUZYN s’adressait aux élèves de Cours Moyen (10-11 ans) de l’école Saint-Jacques.

Très bonne écoute, beaucoup de questions. Elie Buzyn a terminé en invitant les élèves à devenir, à leur tour, en racontant son histoire aux jeunes générations, les témoins de la Shoah.

Elie BUZYN a publié chez ALISIO :

• « J’avais 15 ans » – Vivre, survivre, revivre.
• « Ce que je voudrais transmettre » – Lettre aux jeunes générations

Une exposition de l’AMEJD du 12e en Mairie d’arrondissement en novembre 2019

L’exposition aura lieu dans le promenoir du 1er étage de la Mairie du 12e du mercredi 13 au vendredi 27 novembre 2019.

Vernissage le jeudi 14 novembre à 18h30

AMEJD 12-Affiche exposition 2019

Venez nombreux.

L’exposition est démontable et facilement transportable afin d’être proposée aux établissements scolaires.

Vous pouvez télécharger l’affiche en cliquant ici (au format pdf).

L’AMEJD.12 au Forum des associations le 7 septembre 2019

Les membres de l’association tiendront un stand dans le haut du boulevard de Reuilly,  le samedi 7 septembre 2019 à partir de 10h00.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour poser vos questions et vous renseigner sur notre action auprès des écoles, des lycées et lors des cérémonies à la mémoire des enfants de l’arrondissement victimes de la Shoah.

Affiche AMEJD12-Forum-2019

 

 

Inauguration du buste d’Elie Wiesel dans le 3e arrondissement

Mardi 2 juillet 2019, Anne Hidalgo, Maire de Paris, a inauguré le buste à l’effigie d’Elie Wiesel, écrivain, philosophe, prix Nobel de la Paix et survivant de la Shoah. Cette œuvre est située square du Temple, devant la Mairie du 3e arrondissement.
Elle a été réalisée par l’artiste Denis Chetboune et offerte à la Ville de Paris par l’Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France.

(Photos RL/Amejd.12)

Commémoration à l’école Pommard

Le mercredi 26 juin à 9h00, les élèves de l’école Pommard ont interrompu leur travail scolaire pour commémorer la mémoire de deux enfants de leur école victimes de la Shoah.

Une cérémonie simple, des chants et une œuvre originale qui restera présente dans le hall d’entrée. Un travail magnifique, réalisé par les élèves, la directrice, les enseignants et les professeurs de la Ville de Paris, qui permet aux enfants d’aujourd’hui d’être en pensée avec ceux de leur école qui furent victimes de la barbarie nazie.

Bravo à tous, enfants et adultes, pour ce temps accordé à la mémoire de ce qui arriva dans la France de Vichy, afin que nul ne l’ignore et qu’ils soient désormais les messagers d’une vigilance plus que jamais nécessaire.

RL/Amejd.12

Cérémonie à la mémoire d’Ilan HALIMI

Hommage à Ilan HALIMI

Seul le prononcé fait foi

Madame la Maire, chère Anne,
Mesdames et Messieurs les Elu-e-s de Paris et du 12e arrondissement,
Mesdames et Messieurs les représentants du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, Monsieur le Grand Rabbin,
Mesdames et Messieurs les membres de la Conférence de Partage,
Mesdames et Messieurs,

En tant que Maire du 12e arrondissement, je suis fière de vous accueillir dans ce modeste square si symbolique. Ilan était un enfant du 12e, comme tant d’autres petits parisiens de ce quartier il a jouéet grandi dans ce jardin.

Il n’y a pas une photo de lui où il ne sourit pas !

Il travaillait à deux pas de la place de la Nation. C’est là qu’il a croisé ses bourreaux. Après un calvairede 24 jours, il sera tué par ces barbares, il sera tué parce que juif !

En 2011, 5 ans après sa mort, à l’initiative de Karen TAÏEB, soutenue à l’unanimité par les Elue-e-s du 12e arrondissement et de Paris, avec l’accord aussi de sa famille, nous donnions son nom à ce square, un lieu de vie et de joie pour garder l’espoir qu’une telle barbarie ne pourrait plus se reproduire.

Pourtant, non loin d’ici, d’autres habitants du 12e, d’autres parisiens sont morts dans unsupermarché, morts parce que JUIFS !

À l’heure où les actes antisémites explosent et nous effraient, à l’heure où les arbres en hommage aucalvaire d’Ilan ont été tronçonnés, ici, dans ce square, nous sommes réunis pour planter un nouvelarbre pour Ilan, 13 ans après. Dans la douce lumière de ce jardin je fais le pari que ce jeune chêne prendra racine profondément pour ancrer à jamais le souvenir de cette barbarie dans ce quartier de notre ville lumière.

Nous en prendrons soins tous les jours pour qu’il grandisse et vieillisse en paix à proximité de cetteaire de jeux, raconterons à nos enfants l’horreur de cette vie partie trop tôt à cause de la haineantisémite. Le liège de son écorce le protégera et lui donnera la force de lutter contre toutes les attaques révisionnistes de celles et ceux qui voudraient nous faire oublier notre histoire commune.

Son bois deviendra dur et dense comme doivent l’être nos digues contre les ennemis de laRépublique.

Pour Ilan et pour toutes les victimes, nous sèmerons d’autres graines, nous planterons d’autresarbres, sans relâche, pour ne jamais céder une once de notre humanité à la bête immonde. Inlassablement nous devons dénoncer, punir.

Nous devons éduquer nos enfants avec détermination, nous le devons à Ilan.

— Catherine Baratti-ELBAZ, Maire du 12e arrondissement. Le 14 février 2019